August 27th, 2019

// CAMIMH announces the Faces of Mental Illness for 2019-2020


Connectivity and the Road to Recovery:

CAMIMH announces the Faces of Mental Illness for 2019-2020

The Faces campaign, presented by Bell Let’s Talk, will tell the stories of five Canadians who are living with mental illness, and underline the importance of proper diagnosis and treatment. Each year, CAMIMH receives hundreds of nominations filled with inspiring stories of resilience and recovery about individuals who want to raise awareness across Canada.

“The Faces are bringing mental health to the forefront to inspire policy-makers to recognize that mental illnesses, including addictions, deserve appropriate and timely treatment, adequate funding and dedicated research similar to any major health issue,” said Fardous Hosseiny, Co-Chair of CAMIMH.

This year’s theme of connectivity will highlight the importance of connecting to nature, family, friends, hobbies, mental health providers and of connecting mental health to overall health in order to maintain mental wellness.

“By sharing their own stories so openly, these outstanding Canadians are showing what’s possible when people living with mental illness are able to get timely access to the help they need,” said Mary Deacon, Chair of Bell Let’s Talk. “My thanks to each of the Faces of Mental Illness for their courage to make a real and positive difference.”

The 2019-2020 Faces of Mental Illness:

Jillian Brown (Squamish, BC) - Jillian is an adventure photographer who lives with PTSD. She dealt with numerous traumatic experiences, but through counselling, fitness, and nature she was able to heal and now shares her story to help others. Jillian has shifted her mindset from thinking of PTSD as a stigma, to using it as empowerment. Perseverance – Trust – Strength – Determination have now become the words of Jillian’s PTSD.

Anita Manley (Ottawa, ON) - At 43 years old, Anita lost contact with all of her friends and family and found herself living in her car. Anita struggled with schizo-affective bipolar disorder for many years and was hospitalized seven times beginning in her early 20's. Since receiving the right treatment in 2011, Anita has volunteered with the Women’s Resource Centre at The Royal and co-created a writing group to support other women. She is also a patient advisor for mental health issues and speaks to many audiences to help reduce the stigma surrounding psychosis. 

Donovan Taplin (Bell Island, NL)- Raised in a rural island community, Donovan struggled with depression and anxiety since they were a teenager and had limited access to mental health care. The most crucial element to Donovan's successes in recovery has been finding a sense of belonging as a queer person. In 2013, Donovan became the youngest, and one of the first openly queer people to hold municipal office in the province and lead their Town’s first recognition of Mental Illness Awareness Week and Pride Month. Donovan also served on the Prime Minister’s Youth Council and is currently Vice-Chair of the committee developing Canada’s national standard for post-secondary student mental health, the first of its kind in the world.

Onika Dainty (Toronto, ON) - Onika has spent a total of one year of her life in psychiatric institutions due to psychotic episodes brought on by Bipolar Affective Disorder 1. Growing up in a household that did not discuss mental health, it took Onika years to seek out the right treatment. Today, she hosts a podcast, DaintyDysh that discusses mental health issues and aims to end the stigma surrounding mental illness.

Mélissa Néron (Jonquière, QC) - Since childhood, Mélissa knew she was different. Her emotions were very overwhelming and to the extreme. As she grew older she made several suicide attempts and it was not until she was in her mid-20s that she was diagnosed with bipolar disorder with exacerbation and ADD. She is currently studying to become a nurse and wants to show others that even with a mental illness, anything is possible.

The Faces will be featured in a national media outreach and advocacy campaign, which will include videos that will be shared with the public during Mental Illness Awareness Week (MIAW), October 6 to 12, 2019. MIAW encourages action and engages Canadians in a public conversation about mental illness.

CAMIMH would like to thank its generous sponsors who make this campaign possible: Bell Let’s Talkthe Mental Health Commission of CanadaLundbeck Canada Inc., Innovative Medicines Canada, and Impact Public Affairs.

-30-

Established in 1998, the Canadian Alliance on Mental Illness and Mental Health (CAMIMH) is an alliance of mental health organizations comprised of health care providers and organizations representing persons with mental illness and their families and caregivers. CAMIMH’s mandate is to ensure that mental health is placed on the national agenda so that persons with a lived experience of mental illness and their families receive appropriate access to care and support.

For more information or to schedule an interview, please contact:

Virginia Weese

Tel.: 613-233-8906

Email: virginia@impactcanada.com

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

La connexion et le chemin de la guérison :

L'ACMMSM annonce les Visages des maladies mentales 2019-2020

La campagne des Visages, présentée par Bell Cause pour la cause, racontera l'histoire des cinq Canadiens qui souffrent de maladies mentales et soulignera l'importance de diagnostics et de traitements appropriés. Chaque année, l'ACMMSM reçoit des centaines de nominations remplies d'histoires inspirantes de résilience et de rétablissement d'individus qui souhaitent sensibiliser la population partout au Canada.

« Les Visages poussent la santé mentale au premier plan et vont inciter les décideurs politiques à reconnaitre que les maladies mentales, y compris les addictions, méritent des traitements adéquats et opportuns, du financement adéquat et de la recherche spécialisée au même titre que n'importe quel autre problème de santé majeur », indique Fardous Hosseiny, coprésident de l'ACMMSM.

Cette année, le thème de la connectivité soulignera l'importance de la connexion, avec la nature, la famille, les amis, les passe-temps, les fournisseurs de soins de santé et de la connexion entre la santé mentale et la santé en général afin de maintenir le bien-être mental. 

« En partagent leurs histoires aussi ouvertement, ces canadiens nous montrent ce qui est possible quand des personnes qui souffrent de maladie mentale sont capable de recevoir l’aide dont ils ont besoin, a dit Mary Deacon, présidente de Bell Cause pour la cause. Merci à chaqu’un des Visages de la maladie mentale pour leur courage pour créer du changement positif. »

Les Visages des maladies mentales 2019-2020 : 

Jillian Brown (Squamish, C.-B.) - Jillian est une photographe d'aventure qui souffre de SSPT. Elle a vécu de nombreuses expériences traumatiques, mais à l'aide de suivi psychologique, de conditionnement physique, et de nature, elle a pu guérir et elle partage maintenant son expérience dans le but d'aider les autres. Jillian a changé son attitude envers le SSPT de la stigmatisation vers l'émancipation. Persévérance – Confiance – Puissance – Détermination sont maintenant les termes soulevés par le SSPT de Jillian. 

Anita Manley (Ottawa, Ont.) - À l'âge de 43 ans, Anita a perdu contact avec tous ses amis et sa famille et s'est retrouvée à vivre dans sa voiture. Anita a souffert de troubles schizo-affectifs bipolaires pendant de nombreuses années, et a été hospitalisée sept fois à partir du début de la vingtaine. Depuis qu'elle a reçu le traitement approprié en 2011, Anita a travaillé comme bénévole auprès du Centre de ressources

pour les femmes du Royal et a cocréé un cercle d'écriture afin de soutenir d'autres femmes. Elle est également une conseillère aux patients en matière de problèmes de santé mentale et s'adresse à de nombreux publics afin de contribuer à réduire la stigmatisation autour de la psychose.

Donovan Taplin (Bell Island, T.-N.-L.) - Élevé en communauté rurale insulaire, Donovan a lutté avec la dépression et l'anxiété depuis l'adolescence et avait un accès très limité aux soins de santé mentale. L'aspect le plus décisif du succès de Donovan vers le rétablissement a été de trouver un sentiment d'appartenance à titre de personne queer. En 2013, Donovan est devenu la plus jeune et l'une des seules personnes ouvertement queer à occuper des fonctions municipales dans la province et a affirmait sa ville à reconnaitre la Semaine de la sensibilisation aux maladies mentales et le Mois des fiertés. Donovan a également servi sur le Conseil jeunesse du Premier ministre et est actuellement coprésident du comité qui développe la norme nationale sur la santé mentale à l'intention des étudiants de niveau postsecondaire du Canada, la première de son genre au monde.

Onika Dainty (Toronto, Ont.) - Au total, Onika a passé toute une année de sa vie en institutions psychiatriques, en raison de crises psychotiques provoquées par un trouble affectif bipolaire type 1. Ayant grandi dans un foyer où la santé mentale n'était pas abordée, il aura pris des années à Onika pour trouver le traitement approprié. Aujourd'hui, elle anime un podcast, DaintyDysh, qui traite de problèmes de santé mentaux et cherche à mettre fin à la stigmatisation autour des maladies mentales.

Mélissa Néron (Jonquière, Qc) - Depuis l'enfance, Mélissa savait qu'elle était différente. Ses émotions étaient accablantes et extrêmes. En grandissant, elle a tenté de se suicider plusieurs fois et ce n'était qu'au moment de franchir la mi-vingtaine qu'elle a été diagnostiquée avec un trouble bipolaire avec exacerbation et TDA. Elle poursuit actuellement des études d'infirmière et veut démontrer aux autres que même avec une maladie mentale, tout est possible.

Les Visages seront au centre d'une campagne nationale de plaidoyer et de sensibilisation auprès des médias, qui comprendra des capsules vidéo qui seront partagées avec le public lors de la Semaine de la sensibilisation aux maladies mentales (SSMM), du 6 au 12 octobre 2019. La SSMM incite à l'action et favorise une conversation publique entre Canadiens sur les maladies mentales.

L' ACMMSM aimerait remercier ses généreux commanditaires qui ont permis à cette campagne d'exister : Bell Cause pour la cause, Commission de la santé mentale du Canada, Lundbeck Canada, Médicaments Novateurs Canada, L'Association canadienne des coopératives financières et Impact Affaires Publiques

-30- 

Fondée en 1998, l’Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale (ACMMSM) est un regroupement d’organismes en santé mentale, comprenant des fournisseurs et organismes de soins de santé, représentant les personnes souffrant de maladie mentale, leurs familles et aidants. Le mandat de l’ACMMSM est de s’assurer que la cause de la santé mentale soit une priorité du programme national afin que les personnes aux prises avec une maladie mentale ou un problème de santé mentale et leurs familles aient l’accès approprié aux soins et au soutien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

TRAIN IT RIGHT NEWSLETTER

Sign Up and get a free 7 day Train it Right HIIT Program!

Top